Aller au contenu
Catégorie(s) du spectacle : Organisation externe

Ma Andi Mangoul,  Je n’ai rien à dire, Ik heb niets te zeggen 

Ma Andi Mangoul, c’est l’histoire de quelqu’un qui n’a rien à dire. Ou plutôt, qui ne peut plus le dire. 

Convoquant l’expérience de son père assigné pour enseigner l’arabe à des gendarmes belges dans les années 80, Mohamed Salim Haouach dresse avec ce dernier et le public un procès verbal du système policier. 

Humour grinçant, théâtre-action et documentaire comparaissent dans cette pièce à convictions qui interpelle sur la relation entre l’institution policière et les citoyen·nes. 

Une confrontation des points de vue qui pointe de manière réaliste et percutante l’engrenage de la méfiance et de la violence. Avec une question ouverte : qui attribue les rôles de coupable et de victime ? La police, la justice, vous ?

Distribution : 
Avec Mohamed Salim Haouach & Ahmed Haouach 

Mise en scène Mohamed Allouchi
Scénographie Zenel Laci
Régisseur.euse Hafsa Aqqal, Adnane El Haruati

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Service Général de la création artistique –
Direction du Théâtre ; la COCOF ; Zinnema ; Darna, maison des cultures maroco-flamande (Bruxelles).
Seul-en-scène, théâtre documentaire
Public : à partir de 11 ans

Horaire : 14h (public scolaire et associatif) / 20h (tout public)

1h25