INFO :

 

Pour cause de crise sanitaire votre Centre Culturel d’Auderghem sera fermé de ce jour au 22 novembre inclus.

Merci de de votre compréhension

 

La Direction


LE DINDON


Mise en scène : Anthny Magnier
Avec : PONTAGNAC / Anthony Magnier ou Victorien Robert VATELIN / Xavier Martel SOLDIGNAC, PINCHARD, GEROME / Julien Renon ou Mikael Fasulo REDILLON / Laurent Paolini ou Guillaume Collignon MADAME VATELIN / Magali Genoud ou Audrey Sourdive MAGGY, CLARA / Delphine Cogniard ou Vanessa Koutseff ARMANDINE / Marie Le Cam ou Sandrine Moaligou
Adaptation : Anthony Magnier
Scénographie : Anthony Magnier
Costume(s) : Mélissande De Serres
Lumières : Stéphane Balny
Assistant(e) mise en scène : Cécile Mathieu

EN VENTE À PARTIR DU 10 AOÛT 2020

Au grand dam du séducteur Pontagnac, Lucienne Vatelin ne sera jamais infidèle à son mari...Sauf si celui-ci la trompe.

Pontagnac va mettre tout en œuvre pour arriver à ses fins.

Ils croiseront une galerie de personnages burlesques : une londonienne hystérique, un Anglais de Marseille qui jongle entre ses accents, le couple Pinchard, dont le mari est libidineux et la femme sourde…

Feydeau nous plonge dans des situations insolites et des quiproquos inextricables, dont il a le secret. La magie opère, le public en redemande !

Du mardi 8 au samedi 12 décembre 2020 à 20h30 et le dimanche 13 à 15 H

Prix : 38.50€, 26.50€ | - 26 ans : 17.50€



Galerie photos

Vidéo



Note de mise en scène

Le Dindon est une pièce qui confronte le désir au couple, qui amène sur le champ des possibles de l’aventure amoureuse, de l’infidélité. Tous les personnages en sont là, certains sans aucun scrupule, et d’autres s’interrogeant, tentés, hésitants.

L’intrigue est basée sur la loi du talion. « Si tu me trompes, je te trompe » pose comme credo Lucienne Vatelin, autour d’elle Pontagnac et Redillon n’attendent qu’une seule chose, que Vatelin succombe à la tentation. Tentation qui apparaît en la personne de Maggy Soldignac, londonienne de passage à Paris, qui fut la maîtresse de Vatelin. Les ingrédients sont là, Feydeau y rajoute des personnages burlesques, comme le couple Pinchard, dont la femme est sourde et le mari libidineux, Armandine, fille de joie, et le mari de Maggy, un londonien d’origine marseillaise qui jongle entre les deux accents. Nous ne chercherons pas ici non plus à retourner aux décors qui ont fait le succès d’ « au théâtre ce soir ». Mais travaillerons à donner tout ce que Feydeau a de plus intemporel et moderne.



La presse

REVUE DE PRESSE :

"C'est réussi, on rit, on savoure" Le Parisien

"La bombe Feydeau a encore frappé !" Le Figaro

"Un Dindon désopilant !" Les Echos

"Une comédie explosive et déjantée" France 3 Ile de France

"Une cascade de gag" Télérama "C'est joliment festif" L'Humanité


8

DÉC

  •   mardi
  • 20:30

9

DÉC

  •   mercredi
  • 20:30

10

DÉC

  •   jeudi
  • 20:30

11

DÉC

  •   vendredi
  • 20:30

12

DÉC

  •   samedi
  • 20:30

13

DÉC

  •   dimanche
  • 15:00